© 2017 Ecole Française d'Aromathérapie N° W3330003449

  • Facebook App Icon
  • Twitter App Icon
  • Google+ App Icon

ADMINISTRATION ORALE D'HUILES ESSENTIELLES CHEZ LE CHIEN

Avant toute chose, il est utile de savoir qu'il est formellement contre-indiqué d'administrer des huiles pures par voie orale à quelqu'animal que ce soit. Celles-ci doivent être diluées dans des excipients adéquats afin de tamponner l'agressivité naturelle de certaines huiles essentielles prudes pour les muqueuses buccale et gastrique. 

Ce n'est que dans de très rares occasions qu'un thérapeute averti pourra conseiller l'application orale d'huiles essentielles pures, pour autant qu'elles soient de qualité irréprochable et qu'elles soient décrites et réputées pour leur parfaite innocuité pour les muqueuses internes. 

Cela dit la voie orale est une voie d'administration privilégiée dans nombre de pathologies liées à la médecine interne. Un traitement aromatique oral est rapide, efficace, peut être ciblé (en cas d'enrobage entérique) mais suppose de pouvoir contenir l'animal durant toute la durée du traitement ou de compter sur son obéissance et sa docilité. 

DILUTION D'HE DANS DES HUILES VÉGÉTALES 

Les huiles végétales sont d'excellents véhicules pour les HE, ces dernières s'y dissolvent parfaitement et les huiles végétales tamponnent très bien l'agressivité occasionnelle de certaines molécules aromatiques. En outre, les huiles végétales apportent une contribution importante dans l'équilibre alimentaire car elles sont très riches en vitamines et en acides gras essentiels. 

En général les huiles végétales d'olive, d'arachide, de pépins de raisins ou de maïs seront les plus utilisées. D'autres huiles végétales plus onéreuses apporteront cependant une autre dimension aux traitements préconisés : c'est le cas pour les huiles de germe de blé, d'onagre, de bourrache, de noix de calophylle ou de rose musquée. Lors du choix de vos huiles végétales, soyez toutefois attentifs au pouvoir de rancissement de ces dernières, qui est d'autant plus important que l'huile est raffinée. Informez-vous auprès de votre fournisseur, et optez pour des huiles végétales bio. 

Toutes les dilutions sont possibles pour une HE dans une huile végétale. Classiquement, les préparations huileuses contiennent de 2 à 20% d'huiles essentielles. 

INCLUSION D'HE DANS DU MIEL 

Le mélange d'HE dans du miel crée ce que l'on appelle un "miellat", le miel constitue un vecteur d'huiles essentielles particulièrement intéressant : il tamponne les HE aussi bien que les huiles végétales, il atténue l'odeur et augmente sensiblement l'appétence de la préparation et il fait profiter l'animal de ses propres propriétés balsamique, émolliente, voire antiseptique. 
C'est enfin une source énergétique naturelle importante qui peut s'avérer salvatrice lorsque l'animal est en déficit énergétique. 

Il est plus aisé d'utiliser un miel liquide pour inclure les HE. Ce type de miel va pouvoir contenir jusqu'à 7 à 8% d'HE. Si vous désirez augmenter la concentration en HE, il sera alors préférable d'utiliser un miel crémeux, voir un miel solide légèrement réchauffé, dans lesquels il est possible d'inclure de 10 à 20% d'HE. 

NB : il semble que le miel et les huiles végétales ne se mélangent pas très bien entre eux. Il est donc inutile de vouloir "liquéfier" un miellat un peu trop consistant avec des huiles végétales.

INCLUSION D'HE DANS DES COMPRIMÉS 

Lorsqu'il s'agit d'administrer quelques gouttes d'HE isolées ou en mélange, on peut aisément les absorber sur divers comprimés : charbon de bois, comprimé de lactose neutre ou comprimés de chlorelle ou Spirulia. Ces deux dernières sont en réalité des algues unicellulaires qui offrent l'étonnante propriété d'être très riche en minéraux, vitamines et acides aminés. Ce sont donc des compléments alimentaires très complets qui peuvent agir en synergie efficace avec les HE. 

Une fois de tels comprimés imprégnés par les HE, il est bon de les administrer de sorte qu'ils ne soient pas croqués par l'animal. En effet, les comprimés n'offrent pas l'effet tampon du miel et des huiles végétales et certaines huiles phénolées pourraient alors provoquer des désagréments pour l'animal. 

L'inclusion d'HE dans des comprimés peut donc s'envisager lorsqu'il s'agit d'administrer quelques gouttes d'HE et lorsque celles-ci ne présentent pas d'agressivité importante pour les muqueuses. 

INCLUSION D'HE DANS DES CAPSULES MOLLES 

Les capsules molles sont réalisées à base de gélatine (idéalement issue d'organismes marins), sont généralement de forme ovoïde et sont remplies d'une pâte ou d'un liquide. Pour ce qui est des huiles essentielles, le support le mieux indiqué est une huile végétale, pour ses propriétés de tampon au niveau de la muqueuse gastrique. 

Les capsules molles sont très sûres d'emploi et très pratiques car elles limitent les risques d'intolérance gastrique et de surdosage. Elles n'ont ni goût ni odeur, sont prêtes à l'emploi et sont facilement administrées par voie orale. Les quantités d'HE incluses dans les capsules molles et dans les gélules sont calculées pour une utilisation chez l'homme. Il est donc important d'adapter les posologies à l'échelle d'un chien, et de les calculer en fonction de tranches de poids de 10 à 20 kg, comme c'est l'usage pour beaucoup de médications à usage oral chez l'animal de compagnie. 

INCLUSION D'HE DANS LA NOURRITURE 

Cette technique est très simple à mettre en oeuvre : elle consiste à mélanger quelques gouttes d'huiles essentielles dans de la nourriture solide fraîche (une boulette de viande, un pâté pour chien etc... ) ou de les imprégner dans des croquettes sèches. 

Dans le cas d'une nourriture fraîche, on peut directement utiliser les HE pures, qu'on prendra bien soin de ne pas surdose, afin de ne pas altérer gustativement le repas (1 à 3 gouttes dans la gamelle, pas plus!). 

Pour ce qui est des croquettes, il est préférable de diluer les HE dans une huile végétale, puis se saupoudrer ce mélange sur la portion que l'animal va manger et attendre que le mélange huileux soit absorbé par les croquettes. Ici aussi, seule quelques gouttes d'HE, peuvent être administrées afin de garder le caractère appâtant des croquettes. 

UTILISATION D'HE PAR LA VOIE CUTANÉE

Les huiles essentielles sont lipophiles et pénètrent facilement les différentes couches de l'épiderme, du derme avant de diffuser dans la microcirculation périphérique puis dans la circulation générale. 

L'application cutanée d'HE sous forme de topique a donc de toute évidence une action locale, certes, mais aussi systématique car il est faux de penser qu'une HE déposée sur la peau s'y maintient. 

En effet, en fonction de l'HE envisagée et surtout du vecteur galénique dans lequel elle a été mélangée, il est déjà possible de détecter la présence de cette HE dans le sang 15 minutes après son application sur la peau. 

À l'instant de l'aromathérapie humaine, il est bon de connaître quelques règles simples de base lorsqu'on désire appliquer des HE par la voie cutanée : 

- Éviter les huiles essentielles photosensibilisantes, dermocaustiques et/ou allergisantes. 

- Ne jamais appliquer d'HE pures sur les muqueuses sensibles (truffe, lèvres, oreilles (pavillon et conduit auditif externe), zone ano-génitale. 

- Ne jamais appliquer d'HE, même très diluées dans l'oeil et son pourtour immédiat.