© 2017 Ecole Française d'Aromathérapie N° W3330003449

  • Facebook App Icon
  • Twitter App Icon
  • Google+ App Icon

HUILES ESSENTIELLES PURES 

L'utilisation d'huiles essentielles à l'état pur sur la peau peut s'envisager sans problèmes pour autant qu'elles présentent une bonne tolérance cutanée et qu'elles soient appliquées sous forme de massage local (friction), en prenant soin de masser à rebrousse poil. De plus, il faut choisir une région du corps que l'animal ne pourra lécher par la suite (nuque, échine...)

HUILES ESSENTIELLES DANS DES HUILES VÉGÉTALES 

Les HE se diluent en toutes proportions dans toutes les huiles végétales et minérales dont elles possèdent les nombreuses constantes physico-chimiques. Il est donc possible de diluer les HE de 1 à 50% dans des huiles végétales, en fonction de leur dermocausticité, de l'action recherchée, etc...; 

Cependant, le pelage plus ou moins abondant des chiens et chats limite considérablement les performances d'une onction aromatique dans un vecteur d'huile végétale. Ce mode d'administration est dès lors rarement mis en oeuvre chez l'animal de compagnie. 

INCLUSION D'HUILES ESSENTIELLES DANS UN GEL NON GRAS 

Bien qu'il existe diverses matrices de gel non gras qui peuvent accueillir des huiles essentielles, celle qui est de loin la plus souvent utilisée est un gel à base de carbormer, le plus souvent dosé à 2% (souvent appelé gel au carbopol 2%). Il s'agit d'un gel transparent non gras, très plaisant et frais à l'étalement et qui pénètre très rapidement la couche épidermique sans laisser de traces ni de tâches. Il offre ainsi aux HE une rapide biodisponibilité. Un tel type de gel s'utilise pour de très nombreuses applications en rhumatologie (sur des foyers inflammatoires, douloureux). Il peut également s'appliquer en cataplasme sur des plaies de surface où sa fraîcheur apaisera rapidement la douleur éventuelle. 

Un gel au carbopol 2% peut contenir sans difficulté de 2 à 15% d'huiles essentielles. En fonction de la quantité de matières actives à mélanger, il est parfois intéressant de diluer le gel jusqu'à une concentration de 1%, simplement en ajoutant un volume d'eau distillée à un volume de gel. Une telle préparation, moins onéreuse, peut aisément contenir jusqu'à 5 à 6% d'HE tout en gardant sa facilité d'étalement et sa consistance agréable et non grasse.

 

INCLUSION D'HE DANS DES CRÈMES ET POMMADES

 

Les crèmes sont des émulsions "huile dans l'eau" ou inversement. Elles ne permettent l'introduction que  d'une faible quantité d'HE, ne dépassant pas les 3 à 5 %. De telles concentrations désignent quasi automatiquement ce type de préparations vers la dermocosmétique, où l'effet bénéfique des huiles essentielles se fera visible suite à un emploi quotidien et soutenu. Logiquement de telles préparations seront assez rares dans les protocoles de soin d'animaux de compagnie, sauf lorsqu'il faut envisager une cicatrisation de plaie ou tout autre soin pour lequel un rasage local du pelage va être envisagé (en cas de pyodermite, d'eczéma atomique..)

 

INCLUSION D'HUILES ESSENTIELLES DANS DES SHAMPOINGS 

 

Un shampoing peut contenir de 0,5 à 3% d'HE en fonction de sa composition. Certains shampoings peuvent perdre leur impact pâteux lors de l'adjonction des huiles essentielles. Leur matrice homogène explose et ils se liquéfient rapidement. Toutefois la préparation finale obtenue est généralement homogène et garde son pouvoir moussant et nettoyant. 

 

DIFFUSION D'HUILES ESSENTIELLES

 

Les propriétaires qui disposent d'un dispositif de diffusion atmosphérique d'HE peuvent en faire bon usage pour soigner pas mal de petits problèmes chez leurs compagnons à 4 pattes, et surtout chez leurs chats. 

Il suffit de confiner l'animal dans un espace assez restreint (une petite buanderie par exemple) et de mettre en route le diffuseur d'HE contenant une préparation d'HE destinées à soigner un problème bien précis (un coryza par exemple). Après, une dizaine de minutes (pas plus), l'atmosphère de la pièce sera saturée par les molécules aromatiques qui vont être capturées par l'appareil respiratoire de l'animal et ainsi exercer leur action bienfaisante. 
Un tel soin peut se dérouler durant 15 à 20 minutes sans problème.