© 2017 Ecole Française d'Aromathérapie N° W3330003449

  • Facebook App Icon
  • Twitter App Icon
  • Google+ App Icon

LES POUMONS 

Du fait de leur position de chaque côté du coeur qui, lui, n'est pas un organe symétrique, le poumon gauche est légèrement plus petit que le droit et se divise en deux lobes, supérieur et inférieur. Le poumon droit se divise en trois lobes : supérieur, moyen et inférieur. Ils sont entourés d'une fine enveloppe appelée plèvre viscérale et d'une seconde enveloppe, la plèvre pariétale. Entre ces deux enveloppes, un liquide aqueux sert de lubrifiant. Le poumon ne possède pas de motricité par lui-même, la pression négative qui règne dans cette double enveloppe assure le maintien du poumon contre la paroi thoracique dont il épouse les mouvements. 

La respiration est commandée par le SNC ; elle peut être augmentée par une diminution de pH (acidose), par une augmentation du dioxyde de carbone (activité, effort), par des stimuli douloureux et thermiques et par des facteurs psychologiques (colère, peur, joie.... ) 

L'infection du lobe d'un poumon par des pneumocoques, staphylocoques, des bactéries, des virus se nomme pneumonie.