© 2017 Ecole Française d'Aromathérapie N° W3330003449

  • Facebook App Icon
  • Twitter App Icon
  • Google+ App Icon

L'OREILLE

L'organe de l'ouïe et de l'équilibre se situent dans un ensemble que l'on nomme oreille externe, moyenne, interne. 

L'oreille externe 

C'est un cornet acoustique qui se compose du pavillon, la partie externe en forme de conque, et du conduit auditif externe. 

Le pavillon comporte trois parties : l'hélix est la partie cartilagineuse en forme de bourrelet qui constitue le pourtour ; le lobule est la terminaison non cartilagineuse de l'hélix ; finalement, l'anthélix est la seconde saillie courbe à l'intérieur de l'hélix. 

Le conduit auditif externe est un canal d'environ 3 cm de longueur ; s'ouvrant au niveau de la conque au dehors, et dont le fond est fermé par la membrane du tympan. Ses parois sont cartilagineuses en dehors, osseuses en dedans où elles sont constituées par une partie de l'os temporal. Elles sont tapissées par une muqueuse contenant de nombreux follicules pileux (sac contenant la racine du poil) qui jouent un rôle protecteur contre les corps étrangers qui pourraient pénétrer dans le conduit auditif. 

Des glandes sudoripares modifiées appelées glandes cérumineuses et des glandes sébacées sécrètent une matière séreuse spéciale, le cérumen qui est une sorte de sueur pigmentée de jaune brun à laquelle se mélange la graisse des glandes sébacées. On utilise l'otoscope pour mieux voir l'état du conduit auditif et de la membrane du tympan. 

Suite  la percée du lobule pour y fixer des boucles d'oreilles, on peut occasionner une inflammation (rougeur, fièvre) du lobule ou une sécrétion de pus due à une infection.

 

Le conduit auditif externe peut être obstrué par une sécrétion abondante de cérumen qui finit par former un dépôt presque solide et gênant. Le bourdonnement d'oreilles accompagne souvent cette pathologie. Le symptôme peut apparaître brusquement à la suite d'une douche ou d'une baignade parce que l'eau introduite dans l'oreille fait gonfler le cérumen, alors que la douche ou la baignade ne sont pas la cause de la maladie. Cet inconvénient est souvent causé par une hypersécrétion de cérumen ou une malformation du conduit qui empêche l'évacuation normale. 

 

Le conduit auditif externe est sensible aux infections : la peau a une texture très fine ; sa forme le rend difficilement accessible aux soins d'hygiène ; le cérumen recueillie des poussières et autres matières porteuses de germes. Une infection peut se déclencher à la suite d'une égratignure légère qu'on inflige soi-même avec l'ongle ; elle peut être provoquée par une prothèse auditive, des bouchons anti-bruits, des écouteurs de téléphone ou de baladeur... Le travail dans une atmosphère poussiéreuse, les bains peuvent également contribuer.

 

La forme sèche de cette affection consiste en un écoulement de prurit. La forme exsudative s'accompagne de douleurs d'intensité variable et de l'écoulement de produits sécrétés. La forme sténosage s'accompagne de douleurs diffuses, d'une massification douloureuse et souvent d'insomnie. Les parois du conduit auditif sont enflées au point d'obstruer le conduit. Le traitement consiste à nettoyer sécrétions et croûtes sans utiliser de liquide et à administrer un antibactérien. Dans les cas persistants, on recherche également les causes. 

Le furoncle du conduit auditif est la conséquence de l'infection des follicules pilo-sébacés par un staphylocoque. Il se manifeste par une vive douleur sensibilisé au toucher, douleur de la mastication. Il guérit par la libération du pus, en 3-4 jours. Le traitement consiste à administrer un antibactérien. La chaleur réduit le furoncle. 

Eczéma de l'oreille externe : il s'agit d'une affection de type allergique de la peau recouvrant le pavillon et le conduit auditif. Les individus dont le conduit auditif est souvent le siège de prurit, de desquamation, de bouchons épidermiques sont plus souvent affectés. Ces individus sont également sujets aux crises aiguës d'eczéma sur d'autres parties du corps. La douleur est peu intense, on perçoit souvent une sensation de tension provoquée par l'écoulement et le dessèchement de sérosité. Les démangeaisons peuvent être très vives et ont de forts risques de s'infecter chez l'enfant qui aura tendance à porter la main. 

Mycoses de l'oreille externe : une mycose est une maladie produite par des champignons parasites. Elle peut affecter une oreille saine ou suivre une otorrhée. Les champignons parasites. Les champignons peuvent occasionner une otite externe et une obstruction du conduit. Une mycose est souvent suivie de rechute, avec des crises d'otite externe. 

Zona auriculaire : maladie d'origine virale caractérisée par une éruption de vésicules disposée sur le pavillon de l'oreille ou dans le conduit auditif externe. 

On ne verse jamais d'huile essentielle pure ou diluée dans une huile végétale dans le conduit auditif. 

En présence d'une perforation du tympan, le liquide s'écoulerait par la trompe d'Eustache dans le pharynx. On se limite à déposer l'HE sur du coton que l'on place à l'entrée du conduit auditif externe.