Les Esters - Léa Morgat
00:00 / 00:00

LES ESTERS

Les esters sont des substances fortement neurotropes et musculotropes. Ils sont de puissants anti-inflammatoires surtout s'ils sont utilisés en début d'inflammation.

On dit qu'ils sont apaisants, négativants et il serait intéressant de comprendre pourquoi : 

Les esters proviennent soit de la réaction entre un alcool et un acide comme, par exemple, l'acide salicylique ; or on connaît bien l'action antalgique et anti-inflammatoire de cette substance ; soit de la méthylation d'un acide ; dans ce cas, l'acide se comporte comme un cétone (fonction) ; durant cette opération chimique, une forte charge négative est libérée d'où leur action calmante. 

L'action antispasmodique des esters est directement proportionnelle au nombre d'atomes de carbone de l'acide dont il est issu. De même pour le niveau d'action : provenant d'un acide non terpénique, l'ester agira davantage sur le cerveau ou en d'autres mots, aura un "psychotropisme" ; les alcools monoterpéniques situeront l'ester au niveau moyen (fonction cardiaques, respiratoires, musculaires, digestives...) les sesquiterpèniques pour les fonctions d'élimination et de reproduction. 

Un exemples : l'application d'HE pure de Anthemis nobilis sur la nuque et le cou peut produire une relaxation profonde aussi prononcée que celle que l'on obtiendrait avec un produit pré-anesthésique. 
Cela pour démontrer la puissance des HE en général et le délicat équilibre que la Nature a su créer entre les substances les plus et les moins actives ; anthemis contient +/_ 75% d'esters dont l'angélate d'isobutyle. 

L'acétate de linalyle est maintenant une substance familière; c'est elle qui donne ses propriétés relaxante et sédative à la Lavande. 

Musculotropes, neurotropes, antispasmodiques, ce sont les substances de premier choix dans les douleurs musculaires, les crampes, les états inflammatoires.

© 2017 Ecole Française d'Aromathérapie N° W3330003449

  • Facebook App Icon
  • Twitter App Icon
  • Google+ App Icon