LE SYSTÈME CIRCULATOIRE 

Il se compose du coeur et des vaisseaux qui transportent le sang, aller-retour. 

Nous parlerons peu du coeur et certainement pas de ces affections sévères dont le traitement est complètement en dehors des compétences de tout thérapeute, si expérimenté soit-il. Néanmoins, l'aromathérapie pourrait être une aide précieuse dans la prévention de la dégradation de certains états. C'est dans ce sens qu'il faudra aborder tout traitement aromatique. 

L'aromathérapie est particulièrement efficace à calmer le stress et les tensions qui occasionnent un surcroît de travail au coeur ; on pourrait le dire de bien d'autres activités de relaxation, de respiration consciente, etc.

Encore l'hygiène de vie ! 

Nous parlerons davantage de la circulation de retour ou circulation veineuse, qui si elle s'effectue correctement, contribue à soulager le coeur d'un effort constant. La circulation de retour débute aux extrémités, pieds et mains que nous connaissons comme des sites privilégiés d'application des huiles essentielles. Observons le réseau veineux du bras et de la main sur graphique et sur nous-mêmes : le site relativement superficiel des vaisseaux reçoit très rapidement les HE qui traversent l'épiderme et une mince couche de tissu ; en quelques minutes, les substances se retrouvent au coeur et réacheminées dans la circulation artésienne. 

De ce constat, nous retenons deux éléments : 

l'application des HE aux endroits de la circulation sanguine est la plus proche de l'épiderme (voûte plantaire, plis du poignet et du bras, pli antérieur du genou, zone de la veine jugulaire) est le meilleur mode de traitement pour rejoindre toute la circulation. La qualité des HE est primordiale : il n'y a pas de mode d'application nous permettant de dire "ce n'est pas important, c'est seulement l'usage externe". 

Les troubles de circulation prennent différentes formes : lorsque la zone est étendue, les symptômes peuvent être de légers, diffus à aigus, douloureux. Ils se manifestent en picotements, engourdissements, sensation de froid, apparition des plaques grisâtres, bleutées.... 

Chez le diabétique, ils peuvent devenir totalement invalidants et conduire à l'amputation d'un membre inférieur. 

 

                                                                                        PAGE SUIVANTES 

MODULE 3
Sommaire 
- Le système circulatoire 
- Les coumarines
- Les aldéhydes
- Les HE majeures du système circulatoire
- Améliorez ces états
- Le système digestif
- Les HE majeures du système digestif
- Améliorez ces états
Répondez au questionnaire

© 2017 Ecole Française d'Aromathérapie N° W3330003449

  • Facebook App Icon
  • Twitter App Icon
  • Google+ App Icon