© 2017 Ecole Française d'Aromathérapie N° W3330003449

  • Facebook App Icon
  • Twitter App Icon
  • Google+ App Icon

FAIRE SOI-MÊME SES PRÉPARATIONS 

Le plus intéressant, le plus passionnant avec les huiles essentielles, c'est de faire soi-même ses préparations d'usage courant. Voici donc des indications précises pour des préparations simples, économiques, efficaces et délicieusement parfumées. 

A moins de connaître parfaitement les réactions que peuvent avoir les huiles essentielles les unes sur les autres, ne jamais utiliser plus de trois HE dans une même préparation. Utiliser sans crainte les synergies de très bonne qualité dont les combinaisons ont été approuvée. 

SOINS DU CORPS : 

MASSAGE : une préparation pour massage se compose de 90-95% d'huile d'amande douce, de germe de blé, de sésame, d'olive, de bourrache, de noix de coco, d'onagre, de macadamisa.... et de 5-10% d'huiles essentielles. 

Les huiles végétales qui ne contiennent pas d'agents chimiques de conservation rancissent rapidement, en particulier l'amande douce. 
Préparer de préférence des petites quantités comme 250 ml que vous utiliserez en dedans de 3 mois. 

Massage relaxant : 

Synergie relaxante : citrus sinensis, lavandula angustifolia, origanum majorana au choix. 

Fatigue générale : citrus limonum, pélargonium graveolens, romarins off campholiferum au choix. 

Fatigue nerveuse : ocimum basilicum + origanum majorana. 

Massage tonifiant : 

Synergie tonifiante : citrus limonum + rosmarinus camp. 

Massage sensuel : 

cananga odorata, aniba rosaeodora au choix ou réunies. La famille des oranges (citrus aurantium, sinensis reticulata), pour ses propriétés relaxantes est bienvenue. Combiner massage et bain avec les mêmes arômes ou masser le plexus solaire, plante des pieds, nuque et colonne vertébrale avec une préparation à 20%.

Massage décongestionnant (varices, circulation lente) 

cupressus sempervirens

Massage "derma" 

l'acné vulgaris et l'acné rosacé ne sont pas des états exclusifs à la puberté ni confinés au visage. On se protégera et on évitera de répandre l'infection en incorporant à l'huile de massage la synergie antiseptique ou les HE suivantes en quantité égale : lavandula vera, citrus limonum, thymus vulgaris thymoliferum, origanum majorana, pélargonium gravolens. La synergie antiseptique ou melaleuca cajeputii peut être employé pur à raison d'une petite touche sur chaque pustule, entre les massages. 

BAINS 

Bain stimulant : synergie tonifiante ou Lavandula angustifolia + Rosmarinus off. verbénone. 

Bain aromatique : Citrus sinensis ou reticulata, Pelargonium gravelles, Santalum album, Cananga odoratissima, Lavandula angustifolia selon son humeur, sont affinité.... 

A expérimenter : Lavandula angustifolia + l'une des HE précédentes. 

SELS DE BAINS 

Nous avons appris à en préparer une dose, maintenant nous en préparons un pot !

Utiliser un bon sel naturel. Mesurer la quantité de set à parfumer ; nous recommandons 3 millilitres d'HE par kilogramme de sel pour un bain aromatique et 6 millilitres pour un bain plus "thérapeutique. Ne pas oublier que le sel sera légèrement astringent ; ne pas dépasser 37° pour la température de l'eau et 15-30 grammes de sel pour débuter. Si la peau tolère bien le sel, on peut augmenter celui-ci à 60 grammes. 

 

Préparation : étaler le sel sur du papier sulfurisé ou de la pellicule plastique. Répartir l'HE en gouttes. Rouler plusieurs fois en relevant les côtés du papier. Verser dans un bocal hermétique et laisser agir 5 jours en retournant de temps à autre. Ce sel s'utilise en bains et en sachets. 

 

Sel aromatique : Toutes les essences douces et fleuries sont appropriées. 

 

Sel "Jambes lourdes" : HE. Salvia officinales ou slarea ou cupressus sempervirens. 

 

Sel "amincissant" : HE. Citrus limonum + Melaleuca alternifolia

 

Sel-datif : HE. Citrus sinensis + Lavendula angustifolia  

Sel "Dynamisant" : pour ceux et celles qui prennent un bain le matin ou avant une sortie en soirée : HE. Citrus limonum + Citrus paradisii + Pinus pumilionis 

Sel-lulite : après friction au gant de crin : HE. Cedrus atlantica + Cupressus sempervirents + Juniperus communie + Salvia sclarea 

FRICTIONS 

Pour toutes les suggestions pour massage, bain et sels sont appropriées. Les suivantes sont spécifique à des états occasionnels : 

Friction "Anti-grippe" : se pratique sur la gorge, la poitrine, la nuque. Eviter les refroidissements dans les heures qui suivent. 
HE. Eucalyptus radiata ou melaleuca quinquenervia cineolifera ou cajeputii. 

Friction "Laryngite" : HE. Lavandula angustifolia + Pinus pumilionis + Eucalyptus globulus. 

Friction "Rhumat" : HE. Juniperus communis, Pinus pumilionis, Eucalyptus citriodora. 

Friction "Minceur" : HE. Juniperus communis + Citrus limonum 

Friction musculaire : HE. Pinus sylvestris + Rosmarinus campholiferum 

Friction "Vergetures" : pour prévenir ou atténuer : HE. Pelargonium roseum dans huile végétale de Rose musquée du Chili. 

Friction "Auriculaire" : Maux d'oreilles, otalgies... Friction légère de la région de l'oreille et du pavillon (rien dans l'oreille!), avec la préparation suivante : HE Lavandula spica, anthemis nobilis, melaleuca cajeputii, eucalyptus radiata et huile de millepertuis. 

Friction "Pieds" : Synergie antiseptique ou HE. Lavandula angustifolié, Salvia slarea, cupressus sempervirents, origanum majorana seule ou associées à la Lavande. 

ONCTIONS

 

Les suggestions pour friction conviennent aux onctions, en plus des suivantes : 

 

Onction "Migraine" : Mentha piperait diluée ou Lavandula angustifolié ou anthemis mobile pure sur les tempes, le front. 

 

Onction "Palpitation" : HE. Citrus reticulata ou Cananga odorata sur la poitrine et les poignets. 

Onction "Herpès" : on peut appliquer 1g. d'HE Thymus vulgaris th. Ou Cinnamomum verum sur l'herpès en ayant soin de ne pas déborder sur la peau saine. Il suffit de 2-3 applications habituellement. 
 

Le métier s'apprend dans la pratique avec des bases solides. 
Alors, il faut pratiquer, pratiquer, pratiquer !