© 2017 Ecole Française d'Aromathérapie N° W3330003449

  • Facebook App Icon
  • Twitter App Icon
  • Google+ App Icon

LA DIFFUSION 

La respiration est le premier principe de l'organisme ; on peut se priver de manger, de boire, pas de respirer ! et quand bien même l'on retiendrait son souffle un instant, il est impossible de contrôler la respiration cutanée. Il faut donc veiller à la qualité de l'air que nous respirons. 

Pour diffuser les HE dans l'air, nous pouvons utiliser plusieurs moyens. 

LES APPAREILS 

Il existe plusieurs types d'appareils pour diffuser les huiles essentielles dans l'air ambiant : 

- Par simple évaporation dans une coupelle ou une poterie poreuse : la consommation d'HE est faible ainsi que l'apport olfactif. 

- Dans un humidificateur domestique : la forte dilution des HE donne un faible apport olfactif ainsi qu'un apport thérapeutique négligeable. 

- Dans un aspirateur : selon la conception de l'appareil, on peut obtenir un léger effet d'assainissement et un apport olfactif qui laisse croire à plus d'efficacité que ce n'est le cas. 

- Le chauffe-essence : il se compose d'un bougeoir ou d'une ampoule electrique qui réchauffe une coupelle dans laquelle on a déposé des HE. Si la chaleur est faible, on obtient peu de diffusion ; si la température est élevée, on détruit les principes délicats des HE. Il est aussi appelé "brûle-parfum", et ce nom est peut-être plus approprié puisqu'en effet, il brûle et détruit et même dénature les essences. Il en est de même pour les plaquettes ou fleurs que l'on branche sur une prise de courant. 

Un autre type de chauffe-essence consiste à verser des gouttes d'huile essentielle sur de l'eau qui est chauffée. Ce procédé est moins agressif pour les essences mais il a peu d'efficacité thérapeutique. 

La lampe Berger et autres types de lampes à l'huile : charmant, romantique à souhait, la petite lampe consomme d'abord du pétrole ou de l'alcool ou de l'essence minérale, des produits dont la combustion est polluante et nuisible. 

Le vaporisateur de ménage : le vaporisateur de produits domestisques ou celui qu'on utilise pour les plantes intérieur projette des gouttes beaucoup trop grosses pour êtres inhalées ; ces gouttes sont lourdes et au lieu de se maintenir en suspension dans l'air, elles se déposent sur les meubles, les tentures. Ce vaporisateur est utile pour imprégner un drap, une serviette lorsqu'on y ajoute de l'eau et que l'on veut disperser comme il sera indiqué dans "l'enveloppement". 

Le diffuseur électrique : est un appareil composé de deux parties ; une pompe à l'air qui souffle de l'air froid dans une ampoule de verre pyrex et qui pulvérise dans l'atmosphère des milliards de micro-particules d'huile essentielle. 
Cette technique présente l'avantage de ne pas chauffer les essences et d'aromatiser très rapidement toute une maison, de supprimer quasi instantanément les mauvaises odeurs, ou mettre ses occupants à l'abri des microbes, surtout pendant l'hiver, ou encore créer un décor olfactif pour honorer ses invités. 

LE DIFFUSEUR ÉLECTRIQUE PRÉSENTE PLUSIEURS AVANTAGES : 

- L'air ne chauffe pas les HE qui conservent toutes leurs propriétés 

- Les microparticules d'HE, chargées d'ions négatifs absorbent littéralement les particules chargées d'ions positifs dans l'air ; les HE diffusées ne font pas que masquer les odeurs indésirables comme le font les aérosols, elles les détruisent. La charge négative est le résultat de la projection de l'essence sur la paroi de verre ; il n'y a donc pas d'équivalent au diffuseur ; le choix des HE négatives viendra encore renforcer cet effet. Les synergies proposées plus loin ont été équilibrées dans ce sens. 

- Les gouttelletes sont tellement fines qu'elles peuvent se maintenir en suspension dans l'atmosphère, ce qui permet à l'usager de les inhaler, et cela sans devoir se placer à proximité de l'appareil. 

- Les diffuseurs sur le marché offrent des débits d'air de 2 litres/minutes, jusqu'à 5 litres/minute. On peut rapidement parfumer toute une pièce, une salle, un magasin, une clinique, un gymnase et nettoyer l'atmosphère des odeurs de cigarette, de transpiration, de produits (coiffure, imprimerie, animalerie... ). 

LA SUPÉRIORITÉ DU DIFFUSEUR 

Sans éliminer les autres modes d'utilisation des huiles essentielles, nous devons admettre que le procédé de diffusion a un avantage marqué sur tous les autres : les huiles essentielles sont absorbées dans l'organisme par les voies respiratoires. Comme on respire continuellement, nous bénéficions d'un apport continuel des bienfaits des huiles diffusées. Et, quand bien même nous retiendrons notre souffle, notre peau continue des respirer et assimile les substances active des huiles essentielles. 

Les huiles diffusées ne sont pas mélangées au contenu du tube digestif, chaque particule microparticulée s'achemine directement au système respiratoire. D'où les résultats spectaculaires obtenues dans certaines cures. 

LES BONNES CONDITIONS DE DIFFUSION 

Chacun trouvera son rythme, mais nous vous fournissons quelques indications pour des superficies moyennes, avec un appareil à débit maximum : 

- 5 à 10 minutes à chaque heure si on dispose d'une minuterie 

- 30 minutes au lever dans la maison ou à l'arrivée au bureau, travail. 

- 15 à 20 minutes dans la chambre avant le coucher (pour les enfants, il est particulièrement important de ne pas diffuser en leur présence si la chambre est de taille moyenne ou petite, ils se trouveraient trop près de la source de diffusion, ce qui pourrait irriter les yeux, les muqueuses, les voies respiratoires). 

- 5 à 10 minutes entre chaque client dans les cabines de soin. 

- 10 à 30 minutes par heures en permanence avec un appareil à réglage de débit moyen dans les lieux à forte circulation : gymnase, magasin, salle d'attente, salle de travail..... 

- 10 à 20 minutes après la cuisson d'aliments à odeurs persistantes. 

PLACER L'APPAREIL HORS DE LA PORTÉE DES ENFANTS

(éviter les accidents au lieu de les réparer) 

Un diffuseur dans le salon ou la salle de séjour remplit la majorité des besoins et on peut le laisser fonctionner quand ses occupants se trouvent présents si la pièce est assez grande. A l'heure du coucher, on le déplace dans les chambres, la salle de bain. Cependant, ne pas laisser fonctionner un diffuseur durant la nuit là où dorment les personnes. 

VOICI QUELQUES MODÈLES DE DIFFUSEUR 

PS : nous avons négocié une réduction chez cet artisan pour nos élèves. Vous disposez donc d'une réduction de 10% pour l'achat d'un diffuseur.